Un petit moment avec ! Maureen Castelle



Entre deux trips kite, Maureen nous a accordé une interview. Elle partage avec nous sa vie de kitesurfeuse vivant à 200 km/h. Nous vous laissons découvrir cet agréable moment !

Sylvia : Pour ceux qui ne te connaissent pas encore, peux tu te présenter en quelques mots ?
Maureen : Salut, je m’appelle Maureen Castelle, j’ai 24ans. J’habite partout et nulle part à la fois. J’ai quitté la France après mes études et je me suis installée en Nouvelle Calédonie pour 3 ans. Et maintenant je voyage! Ce que j’aime faire par dessus tout: du kite !
maureen castelle
S : Comment et quand as-tu découvert le kitesurf ?
M : J’ai découvert le kite dans le sud de la France. J’ai vu des gars qui avaient l’air de s’éclater en faisant des figures dans tous les sens et je me suis dis: « c’est ça que je veux faire ! » Et je suis partie pour la Nouvelle Calédonie en janvier 2012 et c’est ici où j’ai fais mes premiers bords. Depuis c’est devenue une véritable passion !

S : En quelques mots, décris nous ta journée type d’entraînement ?
M : Dès que le vent est établi, je grée mon aile et je pars à l’eau après m’être échauffée rapidement. J’effectue d’abord mes figures acquises et ensuite je m’exerce sur de nouveaux tricks. Et si il n’y a pas grand monde sur le spot, je met mon chrono et m’entraîne comme pour la compétition à faire un heat de 7 min.
10650029_519773638126147_2592042918276099121_n

S : As-tu quelqu’un qui s’occupe de ta préparation physique ?
M : Quand j’étais en Nouvelle Calédonie, avec les filles qui font de la compétition, on s’entraînait 3 fois par semaine avec un coach. Mais pour moi ça n’a pas durée longtemps car je suis rentrée en France. J’ai donc continué seule ma préparation physique.

S : Combien d’heures consacres-tu à ton sport par semaine ?
M : Oula je ne compte plus les heures ! Je ne loupe pas une session, donc dès qu’il y a du vent je suis sur l’eau au moins 3 heures par jours. Quand le vent souffle pendant la semaine entière, ça fait beaucoup de temps passé sur l’eau mais je n’arrive pas à me dire: « ok stop, pas de kite aujourd’hui, repos. » Impossible!

S : Quelle est ta meilleure performance ?
M : Quand je suis arrivée en Nouvelle Calédonie et que j’ai commencé le kite, je savais déjà ce que je voulais. Atteindre le niveau local en kitesurf freestyle féminin. Je me suis beaucoup entraînée pendant 2 ans pour cela et j’ai atteint mon objectif en étant Championne de Nouvelle Calédonie 2014 !

S : Pour la saison 2015, on va pouvoir te suivre sur quel championnat ?
M : Sur deux étapes du PKRA Dahkla et Leucate, le championnat de France à Dunkerque et le wake air contest si je suis dans le coin.
10849743_825875020801903_4529748910201991289_n

S : Quel est ton spot de prédilection ?
M : En Nouvelle Calédonie: Aquarêve ! C’est le spot où j’ai passé tout mon temps ! Que ce soit sur l’eau à kiter où sur terre à attendre le vent tout l’après-midi avec les potes. Super ambiance, gens formidables, entre-aide quand il t’arrive une galère en kite. Puis rider aux milieux des tortues et entre les dugongs dans de l’eau turquoise il n’y a rien de mieux!

S : Il y a t’il un endroit/un spot qui te fait rêver ? Si oui, lequel et pourquoi ?
M : Oui le brésil me fait rêver pour son vent constant et ses lagunes flats d’eau douce. Et j’y suis actuellement donc super contente !

S : As tu des objectifs (sportifs ou autres) pour la nouvelle année 2015 ?
M : Mes objectifs pour cette année 2015 sont de participer aux deux premières étapes du PKRA qui sont Dahkla et Leucate. Et suivant mes résultats et si je trouve des sponsors qui sont prêts à m’aider financièrement je continuerais sur d’autres étapes. Et bien sur le Championnat de France à Dunkerque.
10897870_830625533660185_2653969402557972346_n
S : Quel est ton matériel pour pratiquer ce sport ?
M : J’utilise des ailes ikon kiteboarding, un quiver composé d’une 7, 9 et 12m. Une planche Xenon Laluz et des boots depuis peu et qui m’ont permis vraiment de prendre confiance sur la réception de mes sauts, c’est vraiment top je ne suis pas déçue.

S : Quels sont tes principaux sponsors ?
M : Je suis sponsorisée par ikon kiteboarding pour mes ailes et Xenon pour ma planche. Je recherche activement d’autres sponsors pour m’aider dans mes voyages, entraînements et compétitions, mais ce n’est pas évident…

S : Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui voudrait se lancer dans ce sport ?
M : De ne pas hésiter à essayer, tu trouveras forcément ton bonheur tellement il y a de manières pour pratiquer ce sport entre le freestyle, les vagues, le freeride, le speed, la longue distance…

S : As-tu d’autres passions ou loisirs en dehors du kitesurf ?
M : J’aime beaucoup le sport, j’ai du mal à tenir une journée sans rien faire du tout ! Donc quand je ne suis pas au bord de l’eau pour faire du kite, je pars me balader, courir, grimper…

S : Pratiques-tu d’autres sports ? si oui, lesquels ?
M : Quand j’étais plus jeune, j’ai fait énormément de gymnastique. Maintenant je me consacre uniquement au kitesurf, même si des fois j’essaye d’aller surfer mais je crois que les vagues ce n’est pas pour moi…
maureen-2
S : Décris-nous ta journée parfaite ?
M : Ici au brésil, c’est commencer la journée par un bon petit dej’ puis faire un grand downwind jusqu’à la lagune de Cauipe pour faire une première session puis faire une pause au soleil en dégustant de bons fruits frais et repartir pour une deuxième session !
maureen-castelle-421sport
S : le mot de la fin est pour toi …
M : Bonne année 2015 pleine de bonheur et du vent tous les jours! Et merci d’avoir pris le temps de me lire.

S : Merci à toi. Nous te souhaitons une année 2015 riche en exploits sportifs !

skimp

face